Souvenirs et flocons de neige
Où sont allés les papillons
valser au son des carillons
dans la cour de l’affreux collège

Je m’en vais triste dans Dijon
poète atroce et désolé
bah je m’en vais du carafon
le vin clairet s’en est coulé

J’ai bu qu’on me jette la pierre
tout le vin que j’ai récolté
Ici ce n’est pas bien porté
de ne rien garder pour l’hiver

Voilà pourquoi sur les boul’vards
on me regarde de travers
J’ai de la mouise à mon costard
on aime ça mais dans Prévert !

Va donc poète eh pacotille
tu pues l’anar à pleins naseaux
tu n’as qu’à chanter les oiseaux
et ne pas tant zyeuter nos filles !

Ah dépaver la rue Piron
pour y semer mes perce-neige
Je m’en vais triste dans Dijon
poète atroce et sacrilège !


 

           

  

 

REMPART DE LA MISERICORDE
                
                       
                                     par Guy Thomas


  
http://www.poetherapie.com      
contact cmlv@poetherapie.com
copyright © Guy Thomas - tous droits réservés